« La pierre tombale » de Oh Jung Hi

« Même si c’était en fait la bestialité et la cruauté propres à l’instinct humain qui leur faisaient laisser des traces de boue sur le maru et casser objets et vitres encore intacts, ils se disaient que c’était une compensation…